Home

Oberkirch, une ville en Allemagne - Forêt Noire

Dans le livre Schoppenwihr et son Chartrier de Paul Huot édition de 1863, il est écrit qu'en 1623 Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen céda à son cousin Frédéric-Jean de Brinighoffen le quart des biens féodaux et allodiaux qu'ils possédaient en commun à Kintzheim, Kaysersberg, Strasbourg, Oberkirch et Schoppenwihr ; le tout moyennant une somme de 11 000 florins. Ceci suppose qu'avant 1623, Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen était propriétaire de ces biens dans ces villes.

Il est aussi écrit que Schoppenwihr était à l'origine à Wolf Bastien Reich von Reichenstein pour passer ensuite au XVII ème siècle successivement à Wolf Sébastien de Ferrette puis à ses neveux Frédéric-Jean de Brinighoffen et Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen. La famille de Ferrette est la famille de la femme de Jean-Guillaume car la mère d'Elisabeth Waldner von Freundstein était Lucie de Ferrette.

Regardons de plus prés cette petite ville Oberkirch où Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen y avait des biens. Oberkirch se situe dans une jolie vallée, à deux pas de la vallée du Rhin, de la région Alsace et au cœur de la Forêt-Noire. En fait, la ville se trouve exactement sur l'axe Strasbourg - Freudenstadt, en "Moyenne Forêt-Noire".

Oberkirch est caractérisée par ses pentes couvertes de vignobles et bordées de châtaigniers et d'arbres fruitiers. Le symbole de la ville est, aujourd'hui encore, l'imposante ruine de l'ancien château de Schauenburg. C'est sous la protection de cette forteresse que la ville s'est développée, devenant le centre de la vallée de la Rench. Du haut des ruines de Schauenburg s'offre une vue magnifique sur les vignobles et les vergers de l'Ortenau. Ses importantes murailles situées à la lisière de la forêt au-dessus des vignes, dominent la vallée. Ceux qui ont le courage de gravir la pente un peu raide qui y conduit seront récompensés par le vaste panorama, ouvert sur la plaine du Rhin, jusqu'à Strasbourg et aux Vosges.

En regardant sur l'histoire du château de Schauenburg et plus précisément les familles qui y sont rattachées on peut s'apercevoir que la famille Geldrich von Sigmarshofen est intimement liée à cette ville Oberkirch au niveau familiale. Et actuellement, des membres de la famille Geldreich y habitent toujours! En effet, le lien entre Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen et la ville Oberkirch vient de la famille Reich von Reichenstein. On retrouve un mariage le 3 février 1603 à Niederhergheim (au sud de Colmar)entre Johann Jakob Reich von Reichenstein et Judith von Schauenburg, fille de Ulrich Theobald von Schauenburg. Voir: http://www.wessenberg.at/archivs/pruntrut.htm

Non pas uniquement ce mariage, en effet, le lien entre les Gedrich et les Schauenburg d'Oberkirch est renforcé par d'autres alliances. En effet, peu avant en 1559, nous retrouvons un second mariage entre la famille von Schauenburg et la famille Brinighoffen, famille cousine des Geldrich . Nous avons Véronique von Brinighofen Fille de Wolf-Didier Brinighofen qui se marie à un von Schauenburg. Auparavant, nous avons un mariage en 1412 entre Agnès von Fleckenstein et Rudolphe von Schauenburg qui était Prévôt à Baden en 1425.

Sur le contrat de mariage de Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen et Elisabeth Waldner von Freundstein en 1618 nous retrouvons cité Hans Christoph de Baerenfels et Wolf Sebastien de Ferrette, c'est lui qui céda Schoppenwihr à ses neveux Frédéric-Jean de Brinighoffen et Jean Guillaume Geldrich von Sigmarshofen; acquis de Wolf Bastien Reich von Reichenstein.

Il est à noter que grâce au Chartrier de Schoppenwihr, et notamment au livre Schoppenwihr et son Chartrier nous avons déjà des preuves de liens familiaux. Il est écrit qu'en tête d'un mémoire au cours d'un procès élevé au XVII ème siècle, entre les Ferrette et les Brinnighoffen qui se disputaient ce bien, nous lisons : " La mettairie appellé Schopenweir apartenait par succession de la maison de von Reichenstein à Wolf Sébastien de Ferrette pour moitié … "

Un lien existe bien entre les familles Reich von Reichenstein, de Ferrette, Waldner von Freundstein et Geldrich von Sigmarshofen et ce lien est familial. Les Reich von Reichenstein et les Ferrette sont de la même famille (voir Succession de Schoppenwihr) et les Ferrette, les Brinighofen et les Geldrich von Sigmarshofen sont aussi de la même famille, plus précisément oncles et neveux (voir Chartrier de Schoppenwihr). Le lien entre les Ferrette, Waldner von Freundstein et les Geldrich von Sigmarshofen est encore plus renforcé par le mariage en 1618 entre Elisabeth Waldner von Freundstein et Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen.


EN CONCLUSION:
La ville d'Oberkirch où des Geldreich résident toujours se trouvait dans le patrimoine des Geldrich avant 1623 par plusieurs alliances familiales avec la famille Schauenburg propriétaire du Château d'Oberkirch. Les Geldrich von Sigmarshofen y ont toujours eu un lien familial et des possessions. Ce qui nous fait dire que le lien entre les Geldreich actuels vivant à Oberkirch et Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshofen existe réellement malgré le manque de document d'état civil prouvant une filiation directe. Par extension un lien existe également entre Schoppenwihr dans le haut-Rhin et Oberkirch, aussi par des alliances familiales que des biens.

Le lien Schoppenwihr, Oberkirch est établi avec des preuves d'alliances familiales et notariales. Ce lien est Jean-Guillaume Geldrich von Sigmarshoffen.

Home